Thermage : le vrai et le faux

Le thermage est une méthode de médecine esthétique absolument non invasive : elle n’utilise ni scalpels ni aiguilles. Nous avons voulu résumer les avis et informations concernant ce soin du visage et du corps en confirmant les informations correctes et infirmant les avis faux avec la collaboration de nos experts.

Qu’est-ce que thermage ?

Thermage est le traitement anti-rides révolutionnaire avec effet lifting sans chirurgie ! Approuvé par la FDI américaine. Avec un seul traitement, stimulant les fibres de collagène, vous obtiendrez le résultat d’un raffermissement de la peau dans les zones du visage et du corps présentant une laxité cutanée légère ou modérée.

Comment fonctionne Thermage ?

La radiofréquence capacitive monopolaire agit sur la peau avec un double mécanisme :

  • La dénaturation d’une quantité variable de collagène
  • Activation des fibroblastes.

La contraction des fibroblastes et la production consécutive de collagène endogène donnent lieu à un effet « tenseur » et à un véritable rajeunissement de la peau.

Quelles sont les zones traitables ?

Les zones pouvant être traités par Thermage sont :

  • Visage
  • Cou
  • Devant
  • Abdomen
  • Bras intérieurs
  • Intérieur de la cuisse
  • Fesses
  • Jambes

Pourquoi choisir Thermage ?

  • Anesthésie locale (crème anesthésique)
  • Pas de convalescence post-traitement
  • Rareté des effets secondaires
  • Résultat progressif dans le temps

Quels sont les résultats ?

Les résultats du soin Thermage sont progressifs du 2ème au 6ème mois, temps nécessaire à la contraction des fibroblastes et à la formation de nouveau collagène, puis stables de 3 à 5 ans.

Thermage : Tout ce qu’il faut savoir

  • Un seul traitement suffit, dont la durée varie de 20 minutes à 2 heures selon la zone à traiter.
  • Il n’a pas de contre-indications post-traitement. Après une séance Thermage, il est possible de reprendre les activités normales. Tout érythème ou œdème post-traitement disparaît généralement en quelques heures.
  • Recompacte le collagène grâce à la chaleur. Le résultat est une peau plus tonique et plus consistante. Pour obtenir la contraction du collagène, le derme doit atteindre la température de 59-63° C, en dessous de laquelle la dénaturation du collagène ne peut avoir lieu.
  • L’amélioration se poursuit même des mois après le traitement. Thermage continue d’agir progressivement jusqu’à 6 mois après le traitement. Ce n’est qu’après cette période qu’il sera possible d’évaluer le résultat.
  • Le Thermage est efficace sur tout type de peau et phototype car il agit en profondeur, sans interférer avec l’épiderme.
  • Le résultat persiste pendant des années, environ 2-3 sans elon l’âge et le type de peau. Puis, lentement, il revient à l’état initial. Le traitement peut être répété.
  • Il agit également sur les zones où la chirurgie ne peut pas intervenir sans laisser de cicatrices disgracieuses, comme les bras et les cuisses.
  • Chez l’homme, les résultats sont encore plus évidents, car les cloisons fibreuses d’un sujet masculin sont plus développées.
  • Le résultat n’est pas homogène chez tous les patients, car il est lié à de nombreuses variables : le type de peau, le degré de laxité cutanée et de photodommages, la différence entre l’épaisseur cutanée et sous-cutanée, le mode de vie, la réponse individuelle et la technique de traitement utilisée.
  • Peut être utilisé toute l’année. Immédiatement après le traitement, vous pouvez vous exposer au soleil en toute sécurité.
  • Après une séance de Thermage vous ne devez pas intervenir sur la peau. Le site traité doit se reposer pendant un mois. Par conséquent, les massages énergétiques doivent être évités.
  • Il est coûteux. C’est peut-être l’un des traitements les plus chers de la médecine esthétique.
  • Le traitement doit être effectué uniquement par des médecins ayant une formation spécifique : comme pour toutes les pratiques de santé, il nécessite de l’expérience.

Croyances fausses concernant Thermage

  • C’est douloureux. La technologie Thermage s’est grandement améliorée au fil du temps et le traitement est aujourd’hui beaucoup plus tolérable que par le passé, grâce également à l’introduction de nouveaux embouts plus sophistiqués. La douleur
    subjective du traitement est parfaitement gérée par le médecin à l’aide d’anesthésiques locaux, 27% des patients ne l’utilisent pas.
  • Peut remplacer le lifting visage. Thermage n’a pas la prérogative d’offrir les mêmes résultats qu’un lifting. Cependant, il représente la meilleure alternative pour ceux qui ne veulent pas subir une intervention chirurgicale et de longues périodes de convalescence.
  • Provoque une nécrose du collagène. Sous l’effet de la chaleur, les fibres de collagène sont dénaturées, c’est-à-dire qu’elles subissent la rupture des ponts hydrogène, avec réorganisation stoechiométrique ultérieure. Le collagène n’est donc pas détruit, mais seulement modifié. La molécule de collagène dénaturée est plus courte et plus épaisse et ce phénomène provoque une augmentation de la consistance du derme et un effet tenseur marqué. Par la suite, le collagène existant est remplacé par du nouveau collagène.
  • Il peut «casser» les capillaires. Pendant le traitement, du gaz cryogène est libéré à chaque «coup» émis par l’embout, ce qui refroidit la surface de la peau. Cela évite toute interférence thermique avec les veinules superficielles. Pour la même raison, il ne provoque pas de brûlures.
  • Ne peut pas être utilisé sur une peau bronzée. Thermage agit en profondeur au niveau du collagène et non en surface, donc contrairement aux lasers, il peut également être utilisé en été.
  • Élimine les rides. Thermage n’est pas un traitement des rides, pour lequel d’autres méthodes sont plus adaptées. L’effet est celui de la relaxation, car la peau «remonte» grâce au recompactage du
    collagène.
  • Les résultats sont meilleurs sur le visage que sur le corps. Il n’y a pas de différence de résultats, tant que les bonnes indications sont respectées. Le thermage ne peut pas être utilisé pour lever les fesses, car il n’a aucun effet sur le muscle, mais en cas de relâchement cutané, les effets sont excellents, ainsi que sur le visage et le cou, sur l’abdomen, les bras, etc.
  • Il n’y a pas de contre-indications. Thermage ne fonctionne pas pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque. Il est contre-indiqué pendant la grossesse et pour les porteurs de stimulateurs cardiaques, pour les personnes souffrant de maladies cardiaques sévères, de diabète décompensé, de maladies auto-immunes, de coagulopathies, de polyarthrite rhumatoïde, de sclérodermie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *